Prise de sang à domicile

avril 21, 2016

Une simple prise de sang pour dépister le cancer

Pourra-t-on, un jour, détecter le cancer par un simple test sanguin? Le diagnostic précoce du cancer pourra-t-il se faire grâce à cette procédure bien moins compliquée – et bien moins invasive – qu’une biopsie?

Oui, si les travaux d’une équipe des Pays-Bas, de Suède et des États-Unis continuent d’être couronnés de succès. Cette équipe, qui vient de publier ses résultats dans la revue Cancer Cell, a montré qu’en analysant un élément du sang appelé plaquettes (normalement impliquées dans la coagulation), on peut y déceler la marque laissée par un cancer quelque part dans l’organisme.

Le Pr Bakhos Tannous, du département de neurologie de l’École de médecine de l’Université Harvard explique :

EXTRAIT: http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/science/2015/11/27/001-cancer-detection-prise-de-sang.shtml

 

Suivre le cancer à la trace

La seule présence de cellules cancéreuses dans l’organisme modifie donc de façon hautement spécifique les plaquettes sanguines en y laissant des traces, des « marqueurs », comme on dit. Ce sont ces marqueurs que repère le test. Pour le valider, l’équipe a analysé les plaquettes de 283 personnes : 228 patients atteints de cancer et 55 personnes en bonne santé. Résultat? Le test a donné la bonne réponse dans 96 % des cas.

Qui plus est, le test permet de déterminer de quel cancer il s’agit. Dans cette étude, les chercheurs avaient choisi six types de cancer, les cancers du poumon, du côlon, du cerveau, du pancréas, du sein et le cancer hépatobiliaire. Là aussi, leur test s’est avéré hautement efficace.

Bien sûr, on n’en est qu’aux premiers stades de la recherche : ce test, s’il remplit ses promesses, ne sera pas disponible en clinique avant plusieurs années. Mais il pourrait effectivement changer la donne en matière de dépistage, de diagnostic et même de traitement du cancer – tout cela avec une simple prise de sang.

 

Le cancer dans le monde.

  • -Les cancers figurent parmi les principales causes de mortalité dans le monde. En 2012, on comptait approximativement 14 millions de nouveaux cas et 8,2 millions de décès liés à la maladie. (OMS)
  • -Le tabagisme est le facteur de risque le plus important, entraînant environ 20 % de la mortalité par cancer et près de 70 % des décès par cancer du poumon dans le monde.

 

Un texte de Yanick Villedieu.

Posted in Blog by Fanny Vadeboncoeur